Belle apparition!

Rencontre avec un Eider à tête grise

Après une superbe belle journée d’excursion dans les sentiers de l’île aux Lièvres, nous terminons notre marche sur le bord de l’eau. Nous commandons un petit rafraîchissement pour relaxer et pouvoir examiner nos photos afin de finaliser notre liste de la journée.

Une jeune fille vient nous avertir qu’elle a vu un drôle d’oiseau avec une tache orange sur la tête ; il est avec les Eider à duvet.

Eider à tête grise et Eiders à duvet - Photo Joanne Masson
Eider à tête grise et Eiders à duvet - Photo Joanne Masson

Je prends mes jumelles et mon appareil photo pour pouvoir le retrouver parmi les autres. Une fois localisé comme il faut, il me reste à l’identifier. Je n’en revenais juste pas ! Je regarde encore une fois et je cherche dans mon livre, je regarde encore et mon cœur commence à palpiter plus vite. Une excitation m’enveloppa tout d’un coup !!! Je n’en revenais juste pas !!!! Cela ne pouvait pas être ça !!!! Il est supposé être plus au nord. Je demande à mon conjoint de venir voir cette merveille avec moi. Je n’en revenais pas : un Eider à tête grise, avec ses belles couleurs nuptiales. Wow! Que de belles émotions de voir cette merveille à quelques mètres de nous.

Eider à tête grise - Photo Joanne Masson
Eider à tête grise - Photo Joanne Masson

Je me sentais très privilégiée par sa présence. Ce moment va me marquer pour un bon bout de temps ! Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons croiser le chemin de cette espèce si spéciale.

Nous l’avons recroisé le dimanche matin vers 5 h 30 avec un peu de brouillard, pour la dernière fois de notre séjour.

Nous avons passé un séjour encore une fois mémorable sur l’île. Du temps de qualité pour observer ce qui nous entoure, du temps pour refaire le plein d’énergie et bien se reposer. Un havre de paix avec sa faune et sa flore. Un endroit à découvrir !

Nous avons terminé notre séjour avec pas moins de 68 espèces d’oiseaux identifiés. En plus de tous ces oiseaux, nous avons eu la chance de voir des Couleuvres rayées, lièvres, loups de mer, bélugas et une flore remplie de couleurs.

Couleuvre rayée - Photo Joanne Masson
Couleuvre rayée - Photo Joanne Masson
Cypripède acaule - Photo Joanne Masson
Cypripède acaule ou Sabot de la Vierge - Photo Joanne Masson

Bonne découverte !


Article publié dans le Bio-Nouvelles Volume 44, numéro 4 d'octobre, novembre et décembre 2016