SBM-Logo

Comment indiquer la position d'un oiseau

dessin d'observateurs d'oiseaux

Bien sûr, la personne qui voit l'Oriole ne peut le voir que devant elle. Sa description de la position de l'oiseau, si elle n'est pas fausse, est bien trop imprécise pour permettre à ses compagnons de l'observer aussi. Elle n'aidera pas plus si elle ajoute « Il est juste là, dans l'arbre »; naturellement, c'est l'un des arbres de la forêt qui leur fait face. « Il est juste là, sur la branche ». Quelle branche? De quel arbre?

Il faut bien dire que ce n'est pas si facile d'indiquer clairement où se trouve un oiseau dans un environnement touffu comme une forêt ou même vaste et ouvert comme le littoral d'un lac ou de la mer! Voici donc quelques conseils!

On peut suggérer au moins trois façons de s'y prendre.

  • horloge dans un arbre La première consiste à trouver quelque chose de remarquable à proximité de l'oiseau, un repère évident, qui saute aux yeux. Par exemple, un arbre plus gros ou plus grand que les autres; le seul conifère devant nous; un arbre mort penché, tout croche; un rocher; un nuage. N'importe quoi, du moment que c'est évident et facile à repérer. Ensuite, aidez vos compagnons à orienter leur regard dans la bonne direction. Par exemple, dans le deuxième arbre à gauche de l'arbre mort, sur le bout de la troisième branche à droite; ou encore, au-dessus et derrière l'arbre penché, on voit un gros feuillu dont le tronc est fourchu à environ 20 pieds du sol puis regardez sur une branche à gauche à trois pieds au-dessus de la fourche de gauche, ouf!... Oui, ce peut-être long, ce n'est pas grave, du moment que la route est facile à suivre, c'est bon.

  • La deuxième façon, utile surtout lorsque aucun repère évident n'est présent, est d'évaluer la distance entre nous et l'oiseau et sa hauteur par rapport au sol. Ne recherchez pas la précision dans vos mesures, personne ne sortira son ruban à mesurer. Il s'agit d'avoir une idée de la distance (10 pieds, 50 pieds, 100 mètres ou 2 kilomètres) et de la hauteur (au sol, 2 pieds du sol, 5 mètres, dans la cime de l'arbre, etc.).

  • La troisième façon intéressante est d'imaginer une horloge à la place de la couronne de l'arbre et de dire que l'oriole est à 2 heures. Dans certaines situations, ça fonctionne très bien. Aussi, il est bon de mentionner toute autre information pertinente. Par exemple, l'oiseau est immobile ou sautille de branche en branche vers la gauche, il chante, etc.

Aussi tenez compte d'un obstacle qui ne gêne pas votre vision, mais qui gênerait, par exemple, les gens à votre droite. Vous pouvez alors inviter ces personnes à venir se placer derrière vous ou à votre gauche.

En suivant ces quelques conseils, il vous sera plus aisé de donner de bonnes indications et plus de gens pourront contempler l'oiseau que vous avez aperçu.